Géosciences? - Platform Geosciences

Bouquetin à la Glecksteinhütte au dessus de Grindelwald (BE)
Image : Pierre Dèzes

Les géosciences intègrent tout ce qui a trait au système Terre, de son noyau jusqu'à son atmosphère. Elles étudient la structure, l'évolution et la dynamique de notre planète, ainsi que les processus (physiques et chimiques) qui se déroulent au sein de la lithosphère (roche), de la pédosphère (sol), de l'hydrosphère (eau), de la cryosphère (glace) et de l'atmosphère (air). Les géosciences investiguent aussi les cycles et les flux de ces composantes de la géosphère entre elles ou avec la biosphère. Les géosciences traitent également de l'impact de l'activité humaine (anthropique) sur notre planète, ainsi que des transformations sociales, économiques, technologiques et territoriales dans un monde en mutation.

Les géosciences jouent un rôle essentiel pour notre approvisionnement en énergie et en matières premières. Les géoscientifiques prospectent pour trouver des sources d'approvisionnement d'eau potable, d'hydrocarbures (pétrole, gaz, charbon), de métaux et autres ressources minérales comme le gravier, le sable de construction, l'argile, le calcaire, le gypse, etc., mais aussi pour trouver des réservoirs profonds pour exploiter l'énergie géothermique ou encore des couches géologiques profondes adaptées pour entreposer les déchets radioactifs sur le long terme. Les géosciences appliquées comme par exemple la géologie de l'ingénieur, la géophysique, la géotechnique ou la géodésie sont instrumentales dans de nombreux projets de construction (terrassements, barrages, ouvrages souterrains, stabilisation de versants).

D'autres domaines des géosciences comme l'hydrogéologie, l'hydrologie, la géochimie (y compris la géochimie microbienne), l'écotoxicologie, la pédologie, les sciences forestières ou la climatologie se préoccupent des questions liées à l'environnement et au développement durable.

La délimitation de ce que sont les «géosciences» n'est pas défini de manière rigoureuse. En effet, si certaines branches des géosciences comme la géologie, la météorologie ou l'hydrologie appartiennent aux sciences naturelles et techniques, la géographie, par contre, se situe à l’interface des sciences naturelles et des sciences humaines.

C'est ainsi qu'au delà des sujets de sciences dites "dures" évoqués ci-dessus, les géosciences, grâce à l'apport de la géographie, incorporent également des aspects des sciences humaines et sociales ayant trait à la spatialité tels que l'urbanisme, le développement du territoire, les questions ayant trait aux migrations, aux espaces de vie, aux frontières etc.